La lombalgie ou l’hernie discale ou même la sciatique sont des troubles courants et sont des fardeaux économiques considérables dans les pays dits  » industrialisés « . Un grand nombre de patients atteints de lombalgie ou d’un mal de dos ont recours à la médecine douce et alternative pour soulager leur douleur. De nombreux médicaments à base de plantes médicinales ont été utilisés dans le traitement du mal de dos. L’efficacité de ces médicaments à base de plantes pour le traitement de l’arthrose ou du mal de dos n’est pas incontestable, par conséquent, une étude a été menée afin d’évaluer l’efficacité des  thérapies traditionnelles les plus utilisées.  (Étude menée par l’Université médicale de Téhéran). Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels

Je peux affirmer que prendre la majorité de cette médication en synergie peut soigner : Entorse cervicale, entorses, spasmes musculaires, problèmes de disques, ruptures et hernies discale dégénérative, ostéoarthrite, sténose cervicale, spondylolisthésis lombaire , torticollisthése, lombalgie, sciatique…

 

 

soigner-son-mal-de-dos-par-les-plantes-et-compléments-naturels

 

Le mal de dos est un problème de santé publique. La lombalgie est la deuxième cause la plus fréquente de consultations médicales et d’absence du travail après le rhume, la cinquième cause d’hospitalisation la plus fréquente et la troisième cause majeure de chirurgie. L’incidence de lombalgies est de 30 à 40 % par an et 75 à 85 % des personnes souffrent d’un mal de dos au cours de leur vie. La lombalgie est la principale raison de la limitation des activités dans le monde et impose un coût économique élevé aux individus, aux familles, aux communautés, à l’industrie et aux gouvernements.

Le traitement et la prévention de l’invalidité causée par le mal de dos revêtent une importance particulière. Par conséquent, le soulagement adéquat des maux de dos et la réduction de l’incapacité qui en résulte sont des traitements prioritaires très importants. Il existe différentes façons de réduire les symptômes de lombalgie, de la sciatique ou d’une hernie discale, notamment : la reprise rapide de l’activité physique normale (sans soulever de lourdes charges), le traitement pharmaceutique (médicaments inflammatoires non stéroïdiens) comme le piroxicam, la physiothérapie, la ceinture de soutien et la chirurgie.

L’une des méthodes thérapeutiques proposées pour contrôler et traiter les symptômes de lombalgie est la médecine traditionnelle. Aujourd’hui, à l’ère des nouvelles technologies et des progrès considérables de la science, nous bénéficions d’un développement inclusif dans le domaine de la médecine traditionnelle et des produits naturels à base de plantes. Dans de nombreux pays, les différents médicaments à base de plantes médicinales ont traditionnellement été utilisés pour contrôler et traiter divers types de douleurs et pathologies en même temps que les médicaments chimiques. En outre, certains de ces types de plantes ont été cliniquement vérifiés pour le soulagement des symptômes de la lombalgie, en particulier la lombalgie causée par les souches et les entorses, mais aussi les hernies discales ou sciatique. Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels

La médication que nous allons proposer ici, a été expérimentée et elle fonctionne, néanmoins, elle réclame du temps et de la persévérance, elle s’avérera plus économique que des produits chimiques et elle agira sur le long-terme.

 

                 Les plantes qui soignent le mal de dos et agissent sur l’Arthrose

Nous allons vous divulguer une liste de plantes qui ont été étudiées et qui sont pertinentes pour le mal de dos, ces plantes pour certaines ont été étudiées par une université en Iran, pour d’autres, elles proviennent d’études en Phytothérapie.

 

                   L’Aloe Vera

Cliquer sur l’image⇓

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels
L’aloe vera est reconnue depuis des siècles pour ses vertus curatives, médicinales et cosmétiques. L’Aloe vera (nom botanique : Aloe barbadensis miller) fait partie de la famille des Asphodelaceae (Liliaceae) et pousse généralement dans les climats secs d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique. L’Aloe vera en tant qu’herbe médicinale contient plusieurs éléments pharmacologiquement actifs utiles pour traiter différentes maladies comme les brûlures radiologiques, les ulcères, l’arthrite et le diabète. Il contient des vitamines (vitamines A, C, E et B12, qui agissent comme antioxydants), 8 enzymes (aliases, phosphatase alcaline, amylase, bradykinase, carboxypeptidase, catalase, cellulase, lipase et peroxydase).

La bradykinase réduit l’inflammation excessive et d’autres provoquent la dégradation des sucres et des graisses, des minéraux (calcium, chrome, cuivre, sélénium, magnésium, manganèse, potassium, sodium et zinc), 12 anthraquinones (qui sont des laxatifs) et des hormones (Auxines et gibbérellines qui agissent sur la guérison des plaies et ont un effet anti-inflammatoire). Les propriétés cicatrisantes de l’aloès sont liées à ses ingrédients Glucomannan, un polysaccharide riche en mannose, et gibbérelline, une hormone de croissance. Ces facteurs stimulent l’activité et la prolifération des fibroblastes, ce qui augmente considérablement la production de collagène après l’utilisation topique et orale d’Aloe vera. Une des autres actions de l’aloès est l’anti-inflammation. Il diminue la production de prostaglandine E2 par inhibition de la voie de la cyclooxygénase. Des recherches antérieures ont indiqué que le C-glucosyl chromone comme nouveau composé anti-inflammatoire existe dans l’Aloe vera.

Le gel d’Aloe vera a été utilisé par voie cutanée pour diminuer les douleurs articulaires dans la tradition. L’analyse phytochimique de l’Aloe vera a révélé l’existence de flavonoïdes, alcaloïdes, résines, tanins, stéroïdes et autres substances chimiques naturelles.

L’un des effets, qui ont été attribués à l’Aloe vera, est la guérison des plaies et des traumas de surface cutanée. Des études ont montré que la carboxypeptidase (un des ingrédients de l’Aloe vera) pourrait désactiver la bradykinine, qui est un puissant facteur causant la douleur pendant l’inflammation aiguë. De plus, l’acide salicylique, que l’on trouve dans l’Aloe vera, agit comme analgésique, analgésique et facteur anti-inflammatoire en inhibant la production de prostaglandines.

Θ Ce qu’il faut retenir de ce paragraphe pour ceux qui ne comprennent rien au langage médicale, c’est que l’Aloe Vera agit comme un anti-inflammatoire comme le ferait le Voltarene mais chimiquement et avec des effets secondaires.

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels

     L’Harpagophytum (griffes du diable)

Cliquer sur l’image⇓

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels
L’Harpagophytum Procumbens (communément appelé Griffe du diable) est un légume-tubercule qui est utilisé pour combattre les douleurs lombaires ainsi que l’arthrite (arthrose et polyarthrite rhumatoïde). Des essais sur l’homme ont été menés avec la griffe du diable et pour l’arthrite, et bien qu’il semble y avoir un grand nombre d’essais menés à ce sujet. Deux essais bien contrôlés notent que l’efficacité de la griffe du diable est supérieure à celle d’un placebo, l’un d’eux affirmant qu’elle est d’une puissance similaire à celle du Vioxx (Rofecoxib, un inhibiteur COX2 et anti-inflammatoire). Il n’y a pas beaucoup de recherche sur les autres effets de la griffe du diable, bien qu’une étude suggère qu’elle a un potentiel remarquable d’inhibition de l’anticholestérase, la puissance de la butrylcholinestérase (une enzyme cholinestérase présente dans le sang et le foie) étant supérieure à la galantamine. On semble avoir beaucoup discuté de la sécurité de la griffe du diable, qui pourrait découler de l’utilisation traditionnelle liée l’avertissement de cette plante sur son utilisation abusive. Dans les essais à court terme, il semble bien toléré, avec un manque de preuves à long terme. Il est tout à fait possible qu’il induise des contractions utérines lorsqu’il est pris par voie orale, et pour cette raison, il ne devrait pas être utilisé par les femmes enceintes.

Mais il s’avère que l’Harpagophytum a un effet analgésique puissant, il calme les douleurs articulaires ou musculaires, néanmoins il faudrait le consommer en racine par le biais d’une décoction ou par extrait pur par le biais de gélule. Ce n’est pas un hasard si il est associé à la chondrotoine ou la glucosamine pour soigner les problèmes articulaires. Des études sérieuses ont été menées et je ne peux tout détaillé ici, car l’article est consacré à un ensemble de plantes, mais je peux vous fournir un article en anglais que vous pourriez traduire qui relate les actions de l’Harpago sur les problèmes de dos et autres : https://examine.com/supplements/harpagophytum-procumbens/#things-to-know

 

   Écorce de saule blanc (Salix alba)

Cliquer sur l’image⇓

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels
L’écorce de saule blanc a été appliquée dans le monde entier pour ses effets antipyrétiques et analgésiques. Les anciens Egyptiens utilisaient cette herbe pour soulager la douleur et l’inflammation. L’écorce de saule a été consommée pour soulager divers types de douleurs, comme les douleurs rhumatismales, les maux de dos, les maux de dents, les maux de tête et les crampes menstruelles. La salicine, composant chimique actif du saule, a été reconnue en 1829 par le pharmacien français H. Leroux, qui l’utilise également pour traiter les maux de gorge, la fièvre et les maux de tête ainsi que les infections des voies respiratoires supérieures et la grippe.

Au XIXe siècle, la salicine et l’acide salicylique étaient généralement utilisés en Europe pour le traitement du rhumatisme articulaire. Contrairement aux AINS synthétiques, la salicine agit comme inhibiteur sélectif de la libération de la prostaglandine E2 à médiation COX-2 et prévient la libération de cytokines pour réduire la douleur. Chrubasik et al. ont évalué l’efficacité de l’extrait d’écorce de saule (Salix) dans le traitement des lombalgies dans une étude aléatoire à double insu.

Ils ont recruté 210 patients souffrant d’une exacerbation des lombalgies chroniques. Les patients ont été répartis au hasard pour recevoir un extrait d’écorce de saule par voie orale avec soit 120 mg (faible dose) ou 240 mg (dose élevée) de salicine, ou un placebo, le tramadol étant le seul médicament de secours, dans un essai à l’insu de 4 semaines. Cette recherche a indiqué que l’extrait d’écorce de saule peut être un traitement utile et sûr pour les lombalgies.

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels

Surinjan (Colchicum speciosum)Colchicum

Cliquer sur l’image⇓

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels
(Surinjan) est un membre de la famille des Colchicaceae et plus de 100 espèces de cette plante existent dans le monde. Le principal ingrédient actif de cette herbe est la colchicine, une sorte d’alcaloïde, qui s’est avérée efficace pour contrôler la douleur et l’inflammation. La colchicine, un alcaloïde extrait de la plante Colchicum bien connue des Romains, est un médicament largement utilisé et suggéré pour le traitement des poussées d’arthrite goutteuse aiguë. Colchicum a également été utilisé pour le traitement de la goutte, des douleurs articulaires et de l’inflammation dans la médecine traditionnelle iranienne. Cette herbe contient de la colchicine qui est un médicament précieux avec une gamme thérapeutique étroite. La prise orale de colchicine a inhibé l’expansion de l’œdème chez le rat et a montré des caractéristiques anti-inflammatoires.

2 études comparatives randomisées précédentes ont comparé le résultat de la colchicine au placebo dans le soulagement de la douleur pendant les poussées de goutte aiguë. Il est reconnu que la colchicine se lie à la fois à l’a-tubuline et à la b-tubuline et forme un complexe qui empêche la formation de microtubules. Ainsi, les voies de création des médiateurs inflammatoires qui nécessitent des microtubules, comme le recrutement du composant cytosolique (mitochondries) ou des protéines (kinases), sont propices au traitement à la colchicine.

 

   L’églantier (Rosa canina)

Cliquer sur l’image⇓

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels
Le cynorrhodon (ou églantier), en tant que bonne source de vitamine C et de polyphénols, est le faux fruit de la plante de la rose. Cette herbe est une plante médicinale principalement employée en médecine populaire. Les avantages pour la santé du cynorrhodon ont été liés à ses nombreux éléments bioactifs tels que le galactolipide, le galactopyranosylglycérol (GOPO), la vitamine C, les composés phénoliques, le lycopène, la lutéine, la zéaxanthine et autres caroténoïdes. Un certain nombre de préparations à base d’extraits de cynorrhodon ont démontré des activités anti-inflammatoires, antioxydantes, antimutagènes et anticancérogènes in vitro.

Les éléments lipophiles sont responsables de ces mécanismes d’action. Chrubasik et al. ont étudié pendant trois mois une étude préliminaire sur l’effet du cynorrhodon et son mécanisme d’action chez 39 patients souffrant de lombalgie aiguë et mal de dos. Ils ont utilisé un système de réseau de protéines humaines et des fractions des poudres de rose pour évaluer leur effet sur l’expression des cytokines in vitro, et ils ont démontré l’effet positif de cette herbe sur la réduction de la douleur chez ces patients.

 

    La Reine-des-prés

Cliquer sur l’image⇓

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels
La Reine-des-prés est riche en acide salicylique, qui est bien connu pour sa capacité à soulager la douleur. Je trouve que la plante est un analgésique léger à modéré qui convient particulièrement aux douleurs stagnantes (dans un endroit fixe, peut-être avec une sensation de martèlement) et à celles qui présentent des symptômes de chaleur.

Les Iroquois utilisaient la racine sèche écrasée et en poudre dans le cadre d’une décoction composée avec l’achillée pour soulager la douleur latérale et les nausées – Robert Dale Rogers

En plus d’avoir la capacité de soulager la douleur, la reine des prés est également de nature anti-inflammatoire. Pris quotidiennement sous forme de thé ou de teinture ou extrait, elle peut aider à soulager la douleur et l’inflammation arthritiques chroniques.

Dans cette étude, 25 des 48 femmes atteintes de dysplasie cervicale sur 48 ont obtenu une rémission complète après avoir utilisé la pommade de reine des prés ! (La dysplasie cervicale est la présence d’une croissance cellulaire anormale sur le col utérin. Ceci est fortement associé au virus HPV et a le potentiel de se développer en cancer.)

 

Voici quelques plantes, non à titre exhaustif, sachant que d’autres plantes sont aussi efficaces pour les problèmes liés au mal de dos comme : l’Arnica, l’Extrait de Bambou, la Prêle, le Ginkgo…Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels

            Compléments naturels pour soigner l’Arthrose, Sciatique, Hernie discale, Lombalgie…

Ces compléments ne sont pas nécessairement des plantes, mais ils sont essentiels pour calmer la douleur et rétablir la fabrication de collagène et la régénération des coussins gélatineux et le renouvellement du liquide synoviale.

 

La Glucosamine et la Chondrotoîne

Cliquer sur l’image⇓

Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels
Les compléments glucosamine et sulfate de chondroïtine ont émergé comme une alternative de traitement pour certains patients souffrant de douleurs arthrosiques. L’aspect le plus important des suppléments de glucosamine et de sulfate de chondroïtine est peut-être qu’ils sont censés aider à ralentir ou prévenir la dégénération du cartilage articulaire, la cause fondamentale de la douleur arthrositique.

La glucosamine et le sulfate de chondroïtine peuvent également aider à soulager les douleurs articulaires existantes. À l’heure actuelle, on pense que contrairement à de nombreux médicaments disponibles pour traiter la douleur et l’inflammation arthritiques, les suppléments de glucosamine et de sulfate de chondroïtine ont très peu d’effets secondaires. 

L’ostéoarthrose survient lorsque le cartilage aux extrémités des articulations s’use et que les os exposés se frottent entre eux. Ce processus dégénératif provoque une friction excessive dans les articulations, ce qui entraîne une perte de mouvement, une raideur et des douleurs articulaires. L’arthrose est plus fréquente chez les personnes d’âge moyen et les personnes âgées. Les symptômes peuvent aller de douleurs légères à très intenses dans le dos, le cou, les mains, les hanches, les genoux et/ou les pieds; lorsque l’arthrose dégénérative survient dans le dos, on parle habituellement d’arthrose des facettes articulaires (parce qu’elle affecte les facettes articulaires de la colonne).

On pense que la glucosamine et le sulfate de chondroïtine ont un impact sur le processus de dégénérescence du cartilage de l’arthrose de la façon suivante : On pense que le sulfate de glucosamine aide à la formation et à la réparation du cartilage.Soigner son mal de dos par les plantes et compléments naturels

Cliquer sur l’image⇓

1 Certains tests de laboratoire montrent que le sulfate de glucosamine peut aider à protéger le cartilage articulaire en limitant la dégradation et en aidant à l’accumulation du cartilage.

2 Le chlorhydrate de glucosamine, autre forme de glucosamine, est considéré aussi efficace que la forme sulfate. Il est absorbé plus facilement par l’organisme et peut être pris à des doses plus faibles avec la même efficacité que le sulfate de glucosamine. Le sulfate de chondroïtine fait partie d’une molécule de protéine qui aide à donner au cartilage ses propriétés élastiques et on croit qu’il a un effet anti-inflammatoire, ce qui peut aider à réduire l’enflure douloureuse dans les articulations qui survient lorsque les os exposés dans l’articulation frottent ensemble. En outre, le sulfate de chondroïtine peut aussi aider à ralentir la dégradation du cartilage et à rétablir une meilleure protection de celui-ci.

 

 Le LLR G5

J’en ai déjà longuement parlé dans une vidéo et dans un article que je vous encourage à voir et lire, c’est avec le complexe chondro.. l’un des meilleurs remèdes contre le mal de dos

Le LLR G5, le Silicium Organique remède miracle et Anti-Arthrose

 

Les vidéos de Phytotherapia sur le sujet :

 

 

J’espère que cet article vous aidera à vous soulager définitivement du mal de dos, le sport et la nutrition sont aussi des aides pour soigner ce fléau, n’hésiter pas à partager notre article sur les réseaux sociaux   et vous abonnez à notre chaîne Youtube  pour bénéficier de nouvelles vidéos sur la médecine naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *