Le Ginseng, La Racine d’Or du Naturopathe

 

 

 Le Ginseng, La Racine d'Or du Naturopathe

 

 

Le Ginseng panax est incontestablement la racine d’or du Naturopathe et du Phytothérapeute, la plus estimée en Aromathérapie et en médecine douce. Cette racine vaut financièrement et médicalement de l’Or. Cette plante est le fruit de plus de 6 années de maturation afin qu’elle apporte toutes ses sources de guérison et de vitalité.Le Ginseng, La Racine d’Or du Naturopathe

 

Histoire brève et sémantique du Ginseng

 

Originaire de Corée et du nord-est de la Chine et de l’est de la Sibérie, le ginseng est une petite plante herbacée à feuilles. Aussi appelé Panax ginseng,  c’est sa racine séchée entière ou coupée qui est consommée pour ses innombrables vertus…

Il y a deux sortes de ginseng : l’asiatique et le nord américain, ce dernier est plus calmant que stimulant. Ce que l’on nomme ginseng rouge et blanc. Chacun ayant des propriétés calmantes ou plutôt stimulantes comme le rouge de Corée !

Le mot ginseng signifie « homme-racine » en chinois. Cette racine, séchée et réduite en poudre, renferme les composés actifs de la plante, notamment les ginsénosides.

 

Les propriétés et vertus du Ginseng rouge

 

On prête beaucoup de bénéfices et propriétés au Ginseng, comme la jeunesse éternelle car les centenaires chinois la consomment sans modération. Mais plus scientifiquement des études scientifiques ont permis de mettre en évidence et d’attitrer au Ginseng des propriétés anabolisantes (accroissement de la densité musculaire) ainsi qu’une action régulatrice sur le taux de sucre dans le sang (action insulinique).

Mais aussi des effets bénéfiques sur les performances cognitives surtout en synergie avec le Ginkgo, plante aussi millénaire et vasodilatatrice. Elle a aussi un effet dynamisant sur le système immunitaire ce qui permet une meilleure protection contre les infections, bactéries et maladies.

En Chine et en Corée, le ginseng est traditionnellement recommandé contre la fatigue et l’asthénie ainsi qu’en cas de stress. Il possède également d’autres propriétés, notamment une efficacité avérée dans le traitement des troubles de l’érection surtout si il est combiné à l’arginine.

Ceci explique sa présence dans de nombreux aphrodisiaques ou stimulants en poudre ou en gélule. C’est aussi un bon stimulant cardiaque à prendre avec un suivi médical strict.

Ses saponines lui fournissent une action sur les hormones, comme la testostérone, la dopamine ou l’insuline, on peut le comparer au tribulus sur ses effets stimulants et revigorants.Le Ginseng, La Racine d’Or du Naturopathe

La meilleure variété de ginseng est celle qui est rouge et qui provient de la Corée du Sud, celle qui provient d’Amérique du Nord est plutôt Blanche et agit plus sur l’apaisement que la vitalité et la stimulation.

  • Anti Asthénie
  • Aphrodisiaque
  • Stimulant
  • Anabolisant musculaire
  • Anti oxydant puissant
  • Action sur la circulation sanguine
  • Augmentation des capacités cognitives
  • Fertilisant
  • Anti âge
  • Anti inflammatoire
  • Anti-cancéreuse

Nous allons citer quelques unes de ses propriétés, comme elles sont relatées dans les recherches médicales et scientifiques.

 

L’effet antioxydant et son action sur l’activité cardiaque

Le ginseng et les ginsénosides ont des propriétés vaso-relaxantes, antioxydantes, anti-inflammatoires et anticancéreuses. De plus, les ginsénosides ont également montré un effet sur le système nerveux . De plus, le ginseng a montré plus de bienfaits chez les personnes atteintes de maladies que chez les personnes en bonne santé. Une étude antérieure a confirmé les preuves croissantes de ses indications dans les MCV. Les racines et les extraits de P. ginseng ont été traditionnellement utilisés par les Coréens pour renouveler le corps et l’esprit, et améliorer la condition physique.

Le ginseng est également largement utilisé chez les personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire tels que l’hypertension et l’hypercholestérolémie. L’ischémie cardiaque peut causer des lésions myocardiques qui entraînent la production d’ERO, et dans de tels cas, le traitement au ginseng rétablit le flux sanguin coronarien à des niveaux normaux. L’altération ou la perte de la fonction cellulaire entraîne des dommages non spécifiques aux lipides, aux protéines et à l’ADN par les ERO. La durée de vie des animaux porteurs d’une tumeur a progressivement augmenté après le traitement au ginseng. Les ginsénosides Rg2 et Rh1 ont réduit les dommages causés par l’oxydation à la membrane érythrocytaire, et le métabolisme énergétique et la protection des mitochondries ont été efficacement régulés par les polysaccharides de P. ginseng.

La facilitation de l’effet antioxydant par le Nrf2 et les niveaux d’enzymes antioxydantes telles que la superoxyde dismutase et la glutathion peroxydase ont été significativement augmentés par le ginseng. Les ginsénosides protègent des lésions de re-perfusion myocardique en augmentant la production de 6-céto-prostaglandine F1α et en diminuant la peroxydation lipidique. Les ginsénosides ont protégé l’endothélium pulmonaire du lapin contre la toxicité des ROS. De plus, le ginseng a empêché la toxicité des ROS en stimulant la production d’oxyde nitrique (NO). Le dysfonctionnement endothélial a été induit par l’homocystéine et les inhibiteurs de la protéase du virus de l’immunodéficience humaine ; cependant, ces derniers ont été bloqués avec succès par le ginsénoside Rb1 et d’autres ginsénosides en inhibant la production de ROS.Le Ginseng, La Racine d’Or du Naturopathe

Le ginsénoside Re est un puissant antioxydant qui protège les cardiomyocytes contre les lésions provoquées par les oxydants. Cette protection est, au moins en partie, assurée par ses propriétés de piégeage des radicaux, en particulier pour les radicaux H2O2 et hydroxyle. En tant que constituant majeur de l’extrait de ginseng, le ginsénoside Re peut jouer un rôle important dans les actions antioxydantes pour augmenter la survie des cardio-myocytes et la fonction contractile pendant l’ischémie et la reperfusion. Ces résultats suggèrent que le ginsénoside Re fonctionne comme un antioxydant, protégeant les cardiomyocytes des lésions oxydatives induites par les oxydants exogènes et endogènes, et que ses effets protecteurs peuvent être principalement attribués à l’élimination des radicaux H2O2 et hydroxyle.

 

 

Efficacité du ginseng dans l’ajustement des fonctions vasodilatatrices

 

Le dysfonctionnement du muscle lisse vasculaire et l’inhibition de la prolifération induite par l’angiotensine II ont été stimulés par le ginsénoside Rg3. De plus, le ginseng rouge coréen améliore la rigidité artérielle dans l’hypertension. Globalement, ces résultats montrent l’amélioration de la fonction vasomotrice par le ginseng. On a d’abord pensé que le ginseng pouvait augmenter la pression artérielle à des niveaux nocifs. Cependant, des études antérieures ont montré que le ginseng guérit les patients souffrant d’hypotension artérielle et la ramène à des niveaux normaux. De plus, le ginseng réduit également la tension artérielle chez les patients souffrant d’hypertension. L’activité antihypertensive du ginseng coréen est attribuée à la production de NO dérivé des cellules endothéliales vasculaires.

Des études récentes ont montré que le ginseng a des activités biochimiques et pharmacologiques bénéfiques pour le contrôle de la pression artérielle, où les doses plus faibles ont des effets antihypertenseurs plus importants que les doses plus élevées, et améliorent la circulation sanguine par vasodilatation. L’effet antihypertenseur du ginseng est médié par l’inhibition des réponses myogéniques sur les vaisseaux sanguins. De plus, le ginseng protège contre les lésions tissulaires et constitue également un nouveau traitement de l’insuffisance cardiaque.Le Ginseng, La Racine d’Or du Naturopathe

 

Ginseng pur de bonne qualité

Nom du produit Image du produit Lien cliquable pour
voir le produit
GINSENG rouge Coréen extraits de racine 50 gGinseng rouge 50g
GINSENG ROUGE COREEN EXTRAIT 100gGinseng rouge coréen 100 gr
6 Years Red Ginseng Pure Extract 100% 240gGinseng pur 6 ans d'âge
Concentré Pur Extrait 100g Coréen GinsengConcentré pur 100 gr
Concentré Pur Extrait Royal 240g, 6 ans d'âgeExtrait royal 240 gr

 

Efficacité du ginseng à inhiber l’agrégation plaquettaire

Les preuves de plus en plus nombreuses démontrent la capacité du ginseng à inhiber l’agrégation plaquettaire. Le ginseng rouge a un effet inhibiteur direct sur l’agrégation plaquettaire dans les modèles antithrombotiques in vivo et antiplaquettaires ex vivo, et cela pourrait être en corrélation avec sa capacité d’augmenter la production de NO (oxyde nitrique). On a signalé que la fraction saponine du ginseng rouge coréen favorise la formation de citrulline à partir de l’arginine ajoutée de façon exogène, qui active le NO, et que les ginsénosides purifiés du ginseng augmentent la libération de NO des cellules endothéliales de l’aorte du rat.

Le ginseng rouge coréen a également un effet protecteur important sur la thrombose artérielle in vivo, qui peut être dû à l’activité antiplaquettaire plutôt qu’à l’activité anticoagulante, et ce résultat suggère que la consommation de ginseng rouge peut être bénéfique pour les personnes présentant des risques élevés de thrombose et de MCV. Le dihydroginsénoside Rg3 a fortement inhibé l’agrégation plaquettaire par la modulation des composants de signalisation en aval tels que l’adénosine monophosphate cyclique et la kinase 2 extracellulaire régulée par le signal.

Les ginsénosides de type protopanaxadiol ou protopanaxatriol ont un effet complexe sur l’hémolyse induite par l’hémine, qui dépend de l’interaction entre les fragments de sucre à différentes positions. Le post-traitement par P. notoginseng a réduit de façon significative les troubles microcirculatoires médiés par les lipopolysaccharides en inhibant l’adhérence des leucocytes à la paroi veineuse, la dégranulation des mastocytes et la libération de cytokines.

Le Ginseng, La Racine d'Or du Naturopathe

Au total, sept ginsénosides, à savoir Rg6, F4, Rk3, Rh4, Rs3, Rs4 et Rs5, isolés à partir de ginseng transformé, ont été évalués pour leurs effets sur l’agrégation plaquettaire induite par l’adénosine diphosphate (ADP), le collagène, l’acide arachidonique et l’U46619 (médicament mimétique de la thromboxane A2). Les ginsénosides acétylés tels que Rs3, Rs4 et Rs5 n’ont eu que de légers effets sur l’agrégation induite par quatre stimulateurs. Certains des ginsénosides, dont Rg6, F4, Rh4, Rs3 et Rs5, ont eu des effets négligeables sur l’ADP et l’agrégation plaquettaire induite par le collagène. Il existe certaines interactions synergiques entre le ginseng rouge coréen et la warfarine chez les patients ayant subi un remplacement valvulaire cardiaque. Le ginseng rouge coréen pourrait être utilisé sous surveillance étroite et avec des instructions appropriées chez les patients qui prennent de la warfarine pendant un remplacement valvulaire cardiaque.

Comme ces patients pourraient prendre des quantités plus élevées de ginseng rouge coréen en même temps que de la warfarine, cette association peut également être appliquée dans le traitement des valves cardiaques. Le débit de la perfusion coronarienne du cœur isolé peut être augmenté par les ginsénosides totaux, qui protègent également les tissus cardiaques contre les lésions d’ischémie-perfusion. Cet effet des ginsénosides totaux est médié par l’activation de la signalisation PI3KAkt-eNOS et la production de NO. Ces résultats suggèrent que le ginseng a un puissant effet antithrombotique in vivo, qui peut être dû à l’activité antiplaquettaire plutôt qu’à l’activité anticoagulante, et que la consommation de ginseng peut être bénéfique pour les personnes présentant un risque élevé de thrombose et de MCV.Le Ginseng, La Racine d’Or du Naturopathe

 

Efficacité du ginseng pour ajuster le profil lipidique

Les patients atteints d’ischémie myocardique ont montré une amélioration du flux coronarien après un traitement à l’extrait de ginseng rouge. Ainsi, ce résultat montre que la circulation sanguine a été significativement améliorée par les propriétés anticoagulantes du ginseng. Il est bien connu que les effets hypo-lipidémiques et hypo-glycémiques du ginseng rouge ont été considérablement augmentés par le processus de fermentation du bifidus. Bien que l’hypercholestérolémie augmente l’agrégation plaquettaire, l’utilisation du ginseng rouge coréen réduit l’agrégation par la suppression de la libération de diacylglycérols dans un régime alimentaire riche en cholestérol. Les saponines de P. notoginseng diminuent l’athérosclérose en régulant le lipide avec ses effets anti-inflammatoires, et on a rapporté que les notoginsénosides Panax totaux inhibent l’athérosclérose chez les souris ApoE-knockout.

Dans les cellules de mousse, l’ester de cholestérol peut être réduit par les saponines de P. notoginseng en modulant le transporteur à cassette A1 liant l’adénosine triphosphate; de plus, des polysaccharides acides provenant du ginseng rouge coréen ont également été signalés comme possédant une activité anti-hyperlipidémique. L’action du ginsénoside Rd  a également inhibé l’athérosclérose chez les souris ApoE-knockout. Ces résultats suggèrent l’effet anti-hyperlipidémique du P. ginseng.

 

Les qualités de Ginseng

Il faut bien suivre ces indications qui vous permettront de choisir un ginseng de qualité optimale.

Il faut distinguer plusieurs qualités de Ginseng, selon les années de maturation et de récolte, la variété qu’elle soit de Corée ou de Chine, ensuite il faut privilégier le ginseng rouge avec une teneur entre :

  • 60 à 120 mg/gr de saponine

  • Dont 6 à 12 mg /gr de ginsénoside
  • Entre 4 et 6 années de maturation serait suffisant pour avoir des effets puissants.
  • Approuvé avec des logos coréens de certifications, comme celui du ministére de la santé.

 

Ces pots de ginseng purs sont à des prix dépassant les 50€ c’est le prix à payer pour la qualité et la pureté.Le Ginseng, La Racine d’Or du Naturopathe

En conclusion, certes, le ginseng rouge et pur a un prix mais c’est un sacrifice pour  une bonne santé est en réalité un gain de temps et d’argent.

 

 




 

Un commentaire sur “Le Ginseng, La Racine d’Or du Naturopathe

  1. Pingback: Libido en berne, les solutions (Homme et femme)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :