Archives par catégorie: MEDECINE HOLISTIQUE

 

MEDECINE HOLISTIQUE

La médecine holistique est l’art et la science de la guérison qui s’adresse à toute la personne – corps, âme et esprit.

La pratique de la médecine holistique intègre les thérapies conventionnelles et alternatives pour prévenir et traiter les maladies et, surtout, pour promouvoir une santé optimale.

Cette condition de santé holistique est définie comme la libre circulation illimitée et sans entrave de l’énergie de la force vitale à travers le corps, l’esprit et l’âme.

La médecine holistique englobe toutes les modalités sûres et appropriées de diagnostic et de traitement.

Elle comprend l‘analyse des éléments physiques, nutritionnels, environnementaux, émotionnels, spirituels et du mode de vie.

 

Les principes de la pratique médicale holistique

 

Les médecins holistiques adoptent une variété d’options sûres et efficaces dans le diagnostic et le traitement, y compris :

a. l’éducation pour les changements de style de vie et les soins personnels

b. les alternatives complémentaires, les médicaments et la chirurgie conventionnels

  • La recherche des causes sous-jacentes de la maladie est préférable au traitement des symptômes seuls.
  • Les médecins holistiques consacrent autant d’efforts à établir quel type de patient est atteint d’une maladie qu’ils en consacrent à établir quel type de maladie a un patient.
  • La prévention est préférable au traitement et est généralement plus rentable.
  • L’importance de la thérapie par les plantes, qui est la priorité après le constat et l’analyse.
  • L’approche la plus rentable évoque les propres capacités innées de guérison du patient.
  • La maladie est considérée comme une manifestation d’un dysfonctionnement de la personne dans son ensemble, et non comme un événement isolé.
  • Un déterminant majeur des résultats de la guérison est la qualité de la relation établie entre le médecin et le patient, dans laquelle l’autonomie du patient est encouragée.
  • La relation médecin-patient idéale tient compte des besoins, des désirs, de la conscience et de la perspicacité du patient ainsi que de ceux du médecin.
  • Les médecins influencent considérablement les patients par leur exemple. La maladie, la douleur et le processus de mort peuvent être des occasions d’apprentissage pour les patients et les médecins.
  • Les médecins holistiques encouragent les patients à évoquer le pouvoir de guérison de l’amour, de l’espoir, de l’humour et de l’enthousiasme, et à libérer les conséquences toxiques de l’hostilité, de la honte, de la cupidité, de la dépression et de la peur, de la colère et du chagrin prolongés.
  • Une forme optimale est bien plus que l’absence de maladie. C’est la poursuite consciente des plus hautes qualités des aspects physiques, environnementaux, mentaux, émotionnels, spirituels et sociaux de l’expérience humaine.

 

Approche holistique par la phytothérapie

 

Notre vision holistique du soin, n’est pas l’autonomie inconscient que préconise certains, notre approche analytique est certes, globale. Mais elle ne néglige aucun cas, l’approche de la médecine conventionnelle qui doit résoudre certaines symptômes par les médicaments, les plantes.

L’Homéopathie, la Phytothérapie, Le constat psychique, tout ceci doit s’accompagner par le conventionnel, de surcroît, au départ, par les analyses laborantines.

Par le constat établit par un médecin agrée, puis des solutions thérapeutiques naturelles seront préconisées.